Baka

J’habitais en Côte d’Ivoire mais un jour, à cause de problèmes politiques, j’ai dû quitter mon pays pour venir m’installer en Suisse.
Quand à cause de la guerre tu es en danger de mort en permanence, que tu dois fuir ton propre pays pour te réfugier ailleurs, c’est vraiment difficile à vivre. Je ne le souhaite à personne.

Je suis donc arrivé en Suisse il y a sept ans. Avant, quand j’étais en Côte d’Ivoire, j’avais un commerce d’import/export de véhicules et cela marchait plutôt bien.

Peu après mon arrivée en Suisse, j’ai créé ma propre entreprise de vente de fruits et de jus frais. Je fais des marchés presque tous les jours, dans plusieurs villes de Suisse Romande.

Dans mon métier, ce que je préfère c’est le contact avec les gens. Quand je me lève le matin, je remercie Dieu d’être en vie !

Baka, rencontré au marché de Morges

Précédent:

«

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Card image Portrait

Noëlle et Chloé

« Habiter en pleine ville et devoir se promener sur des trottoirs, ce n’est pas pour nous ! »

Tolochenaz

Card image Article

Marie-Laure

« Je n’ai jamais été du genre à me jeter dans le vide sans filet, mais cette expérience entrepreneuriale m’a aussi appris à prendre des risques en ne contrôlant pas tout à 100%. »

Cossonay

Card image Portrait

Alexandre

« Le temps, c’est ce que l’on a de plus précieux car on ne peut pas l’acheter ni le rattraper. »

Morges

Card image Portrait

Sophie

« Avec le yoga, j’essaie d’amener les gens à ressentir plus de gratitude, à être contents de ce qu’ils ont déjà, reconnaissants de tout ce qui est déjà là plutôt que de toujours chercher plus.  »

Morges

Card image Portrait confiné

Romain

« Dans mon entourage, il y a des gens considérés comme à risque et ça m'effraie un peu de voir que beaucoup de gens sont dans une sorte de déni et ne réalisent pas le risque qu'ils font courir aux autres. »

Morges

Card image Portrait

Julien

« Avec plusieurs fractures au niveau du crâne, mon cerveau a été atteint et j’ai dû réapprendre à faire des phrases, à me faire comprendre. »

Morges

Card image Portrait

Baka

« Quand à cause de la guerre tu es en danger de mort en permanence, que tu dois fuir ton propre pays pour te réfugier ailleurs, c’est vraiment difficile à vivre. Je ne le souhaite à personne. »

Morges

Card image Portrait

Caroline

« Je préfère concrétiser, sécuriser des petites choses sur un modèle d’amélioration continue plutôt que de tout révolutionner du jour au lendemain. »

Morges

Card image Article

Jean-Marc

« Le boulot ne me fait pas peur, mon moteur c’est l’adrénaline d’être toujours en mouvement et de tester de nouvelles choses. »

Cossonay

En partenariat avec :

Des nouveaux portraits inspirants, directement dans votre boîte mail !

1-2x/mois, commencez votre journée de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.