Laetitia

J’ai toujours beaucoup voyagé et depuis le début je me suis amusée à tenir une liste des trajets les plus épiques.
L’un de mes souvenirs les plus fous est un trajet en bus en Inde. On devait rejoindre une ville de montagne dans le sud et pour économiser un peu, on a décidé de prendre un bus local au lieu du confort des lignes touristiques.
Après plusieurs heures d’attente, pendant lesquelles plein de gens ont essayé de nous y emmener pour se faire de l’argent, le bus est arrivé et on a vite vu que le confort serait très basique.
La route était très sinueuse, on a eu peur tout le trajet. Mais le pire était d’essayer de ne pas être malade à cause des virages.

À un moment, je me suis retournée et j’ai vu que le contrôleur gérait un tournus pour que les gens puissent vomir à la fenêtre ! J’ai préféré ne rien dire à mes amies et je crois que je peux affirmer que j’étais la moins malade des trois.
Arrivées sur place, on a cherché un plan pour dormir et on s’est retrouvées chez le cousin du chauffeur de bus, que l’on a dû payer super cher.

Il n’y a bien-sûr pas forcément besoin d’aller si loin pour trouver des conditions épiques en voyage; par exemple, la France occupe plusieurs places dans mon top 10 !

Quand on est dans l’ambiance du voyage, je ne sais pas si on est conscient de tout ce que l’on fait. Avec le recul, ça parait un peu fou, trois étudiantes seules dans une aventure pareille, je ne sais pas si on le referait !

Précédent:

«

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Card image Portrait

Karla

« Chacun·e devrait être libre de pouvoir s’exprimer, et que ses opinions soient respectées comme elle devrait respecter celles des autres. »

Echichens

Card image Portrait

Caroline

« Je préfère concrétiser, sécuriser des petites choses sur un modèle d’amélioration continue plutôt que de tout révolutionner du jour au lendemain. »

Morges

Card image Portrait

Delphine

« Je fais partie des gens qui pensent que l'histoire qu'ont nos objets nous font du bien au quotidien. Quand on se sent seul ou qu'on a un petit coup de blues, on regarde un objet et cela fait remonter du positif ! »

Lausanne

Card image Portrait

Nemrod

« Ma passion pour le café est un prétexte pour être entouré de gens, pour rassembler. »

Gland

Card image Portrait

Lilou

« J’aimerais bien que tout le monde soit content, que les gens se parlent mieux, se pardonnent et s’aident. »

Morges

Card image Portrait

Fredo

« Ça a été un gros coup dur de voir mon rêve d’être musicien professionnel s’envoler à cause de mon âge. Alors je me suis remis à jouer pour moi, pour le plaisir. Je suis un musicien pas professionnel mais qui s’éclate et c’est ce qui compte ! »

Les Diablerets

Card image Portrait

Zoé

« Il y a bien-sûr parfois des petits moments où le moral n'est pas au top, par exemple après une compétition qui ne s'est pas déroulée comme prévu. Ma plus grande motivation dans ces moments-là, c'est d'analyser ce que j'ai fait de faux et de m'entrainer encore plus là-dessus. »

Villars-sous-Yens

Card image Portrait

Julien

« Avec plusieurs fractures au niveau du crâne, mon cerveau a été atteint et j’ai dû réapprendre à faire des phrases, à me faire comprendre. »

Morges

Card image Portrait

Maud

« Quand tu penses à l’immensité du monde, nos petits problèmes du quotidien peuvent paraître assez insignifiants. »

Morges

En partenariat avec :

Des nouveaux portraits inspirants, directement dans votre boîte mail !

1-2x/mois, commencez votre journée de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.